Le contrôle parental

par | 13 avril 2023 | Culture net, Rubreek

Imprimer, partager le contenu avec :

Le contrôle parental a été mis en place pour protéger les enfants des inconvénients de l’accès libre à Internet. Les enquêtes sont nombreuses qui pointent sur l’accès à des contenus inappropriés et à des temps de connexion quotidien trop importants. Discuter avec les enfants, leur expliquer les dangers de l’internet n’est parfois pas suffisant. Il est alors nécessaire d’installer un contrôle parental. 

Le contrôle parental 

Qu’est-ce que c’est ? 

Le contrôle parental est un outil préinstallé sur un appareil ou un logiciel qui permet de filtrer et de restreindre l’accès à certains contenus. Il sert à mettre en place des barrières de protection contre les sites Web inappropriés, illégaux et évite l’installation d’applications payantes à l’insu des responsables légaux.

 

Les cinq principales fonctions d’un contrôle parental sont : 

  • Interdire l’accès aux contenus sensibles, choquants ou inappropriés (liens non protégés, vidéos).
  • Limiter le temps de connexion en fixant des horaires d’utilisation (par exemple possibilité de naviguer de 15h à 17h, puis l’accès à internet est désactivé).
  • Limiter l’accès à certains jeux, logiciels ou applications. 
  • Contrôler les usages numériques de l’utilisateur en ayant la possibilité d’accéder à l’historique de navigation ou diverses statistiques .
  • Créer différents profils pour différents types d’utilisateurs. Vous pouvez par exemple créer un profil pour le plus jeune, le plus grand et vous-même avec différents paramètres.

Généralement, la désactivation de ce système prend la forme d’un mot de passe à renseigner. 

Limites

Attention ! Certaines limites existent. Tout d’abord, ce système ne remplace pas l’encadrement et l’éducation aux usages numériques. En effet, il bloque les sites mais ne donne ni raisons ni explications. Aussi, ces logiciels, comme les antivirus, ne sont pas infaillibles. La présence d’un responsable est la meilleure solution pour prévenir les risques. D’autre part, les enfants sont malins, et les mots de passe parfois trop faibles ou évidents peuvent être devinés…

Les outils pré-installés 

Sur les ordinateurs, vous pouvez toujours ajouter un profil d’utilisateur qui aura des paramètres d’accès différents de ceux du profil principal. 

Windows : Microsoft Family Safety 

Le logiciel Microsoft Family Safety présente l’avantage d’être complètement intégré au système des PC sous Windows 10 (donc pas besoin d’installer de nouvelles applications !). Il est aussi disponible pour les autres appareils mais n’est pas idéal (Mac, Android, Ios et tablettes). En effet, il vous faudra télécharger une application et elle ne fonctionne pas aussi bien sur les Apple en raison des restrictions du géant américain. 

Totalement gratuit, Microsoft Family Safety inclut la possibilité de limiter l’accès aux applications, jeux, appareils, temps d’écran et de consulter les résumés de l’activité. Un abonnement payant est nécessaire pour avoir accès à des options avancées telles que la géolocalisation des appareils en direct.

La mise en place du système est longue mais relativement simple et instinctive. Pour que tous les réglages puissent être enregistrés et, par la suite, appliqués, vous devrez disposer d’un accès à Internet et d’un compte Microsoft pour chaque utilisateur concerné par le contrôle parental. 

Mac (Apple)

Sur les PC Mac, nul besoin de télécharger d’autres applications. Comme pour les ordinateurs sous Windows, il y a un outil préinstallé dans les paramètres de votre ordinateur. Pour définir les restrictions pour le contenu web, les achats ou les applications, vous devez d’abord activer le paramètre « Temps d’écran » dans le menu « Pomme ». Cliquez sur « Préférences Système » puis sur « Temps d’écran ». Dans l’onglet « Contenu et Confidentialité » vous pourrez restreindre l’accès aux contenus. 

Et les autres appareils numériques

Vous pouvez mettre en place un contrôle parental sur tous vos appareils numériques : tablettes, consoles de jeux-vidéos, téléphones. 

Pour les smartphones, Apple et Android intègrent cet outil directement dans leurs produits. Vous pouvez activer ce contrôle dans les paramètres d’accessibilité avant de donner le téléphone à votre enfant. Certains opérateurs offrent également cette possibilité (Orange, SFR, Bouygues Telecom). 

Sur les tablettes, vous pouvez ajouter des « profils d’utilisateur » dans les paramètres, et ainsi ajouter le profil de votre enfant qui inclura des restrictions et des protections. 

Les consoles de jeux tels que PS4, PS5 ou Nintendo Switch intègrent une fonction de contrôle parental. Il sera alors possible de restreindre l’accès à certains contenus, de limiter le temps de jeu, d’empêcher l’achat sur le magasin en ligne. Vous trouverez plus d‘informations sur le site de la console ou sur le mode d’emploi de l’appareil.

Granny Geek® vous conseille

  • Vérifiez auprès du fournisseur de votre box s’il est possible de paramétrer un contrôle parental.
  • Un contrôle parental ne remplacera jamais le vôtre à côté de votre enfant.
  • Changer régulièrement votre mot de passe de contrôle parental.
  • Limiter l’accès aux écrans le soir avant de dormir…
  • Discuter et expliquer à votre enfant les bonnes pratiques du numérique. Cet article sur la bonne gestion de son temps numérique pourra vous aider.
  •  

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aujourd'hui

Samedi - Sem. 2018MaiEricJGibbeuse croissante

J’aime, J’aide !

Aidez Granny Geek en lui permettant de vous offrir des contenus libres. Faites un don en cliquant sur le logo ci-dessous

j'aime j'aide

Rencontres Geek

13/06/2024
  • Parenthèse numereek : organiser son voyage

    Inscription obligatoire ICI

Catégories

Nous contacter

Abonnez-vous au Petit bol d’air

Merci de choisir votre caisse de retraite ou sélectionnez “autre”

Aller au contenu principal