Le RGPD, KESAKO ?

Entrée en vigueur le 25 mai 2018, cette nouvelle norme européenne a entraîné de nombreux changements dans votre vie quotidienne d’apprenti Geek. En fixant des règles claires concernant le traitement des données, le RGPD permet aux organismes publics et privés de prospérer en gagnant la confiance des utilisateurs.

Granny Geek® vous dit tout !

Une donnée personnelle jusqu’à quel point pour le RGPD?

Une donnée personnelle est une donnée qui permet de vous identifier d’une façon ou d’une autre : votre nom, votre prénom, votre adresse votre numéro de téléphone, votre mail ou un numéro client. Mais c’est aussi votre voix, votre image ou même des marqueurs sociaux, des critères génétiques…

Tout site possédant une ou plusieurs informations précises permettant de vous identifier est soumis au RGPD.

On parle de traitement de données personnelles quand l’organisme à qui vous fournissez des informations personnelles les transforme en fichier. Attention, cette collecte de données doit toujours être effectuée avec un objectif clairement défini. On ne doit pas vous demander votre adresse si vous achetez un billet imprimable sur un site par exemple.

Questionnaire papierMais cela ne concerne pas seulement les données récoltées sur internet, le RGPD s’applique aussi lorsque vous remplissez un questionnaire papier !

 

LE RGPD, comment ça marche ?

Toute organisation, publique comme privée, est concernée dès lors qu’elle se trouve établie sur le territoire de l’Union européenne ou bien que son activité cible directement des citoyens européens. Un site internet extra européen doit donc aussi appliquer ce règlement dans votre cas. Et oui, ce règlement s’applique aussi aux mastodontes américains (GOOGLE, APPLE, FACEBOOK, AMAZON, MICROSOFT) pour les citoyens européens.

Ce règlement est surtout un devoir d’informations à votre égard. Ces organismes collecteurs de vos données doivent vous garantir une utilisation attentive de vos informations permettant le respect de votre vie privée.

Ceci implique que vous ayez donné votre consentement explicite après avoir été correctement informé sur l’utilisation de vos données personnelles. Le RGPD oblige l’entreprise à une totale transparence quant à l’utilisation des données collectées. Vous devez pouvoir vous lui faire confiance.

Les données personnelles

Ce qui a changé pour vous avec la mise en place du RGPD ?

Et bien en fait pas mal de choses qui peuvent paraître insignifiantes au premier abord mais qui sont fort pratiques

Déjà, nous conservons le droit d’être informés sur les traitements qui concernent nos données et le droit de rectification, d’opposition et de consultation de nos données.

Mais aussi nous gagnons deux avantages :
– Le droit à la suppression définitive des données
– Le droit à la portabilité des données, ce qui est très pratique lorsque vous changez de fournisseur d’accès à internet ou de banque, vous pouvez demander à transférer l’intégralité des données d’une entreprise à l’autre.

Il a été rajouté aussi la notion de Consentement des mineurs qui fixe à 16 ans l’âge à partir duquel un mineur n’a plus besoin de l’autorisation de ses parents pour utiliser un réseau social. En dessous de cet âge, les services en ligne devront recueillir l’autorisation des parents pour obtenir et traiter les données personnelles, dans la limite « des moyens technologiques disponibles ».

Le texte laisse cependant des marges de manœuvre aux Etats membres qui peuvent abaisser ce seuil à 13 ans.

Et si vous voulez contestez ? Vos droits grâce au RGPD

Contester le traitement de ses données

Si vous estimez que vos données personnelles ont été utilisées ou collectées en contradiction avec la loi, il sera possible d’introduire un recours auprès des autorités de protection des données, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) en France.

La grande nouveauté est de pouvoir lancer une action collective par une association ou un organisme ayant pour objectif la protection des données personnelles, et d’obtenir une « réparation du préjudice subi ».

Les amendes que pourront infliger les autorités de protection des données prennent une tout autre dimension : elles atteindront jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires (ou 20 millions d’euros) !

 

Les conseils du Geek

  • Le RGPD du site de Granny Geek est consultable ICI
  • Bien lire le RGPD des sites que vous utilisez même si cela vous paraît fastidieux… vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas au courant !
  • N’hésitez pas à ouvrir les fenêtres qui apparaissent dans certain site pour définir ce que vous acceptez ou non dans le traitement de vos données. (lire l’article sur les Cookies ICI)
  • Et si une condition ou une formulation ne vous semble pas claire, n’hésitez pas à nous contacter !

Vous avez une question ? Contactez-nous ICI !

Re-dimensionner
Share This