Le QR code

par | 6 juillet 2020 | Culture net, Rubreek, Site/Application

Si la crise du COVID-19 a causé bien des dégâts, les mesures sanitaires ont favorisé la renaissance d’une technologie que l’on pensait éteinte : le QR code.

Qu’est-ce que le QR code ?

Le code QR (Quick Response Code) est un type de code-barres venu tout droit du Japon en 1999, avec la particularité d’avoir la forme d’un carré. Il est constitué de modules noirs disposés sur un fond blanc ou transparent. La façon dont ces points noirs sont agencés définit l’information que contient ce code. Son contenu peut être lu par un lecteur de code-barres, par un téléphone mobile ou un smartphone équipés d’une application de lecture de code-barres, mais aussi par une webcam. Une fois scanné, le code génère l’une de ces actions :  se rendre sur un site internet, accéder à un fichier multimédia (vidéo, musique, photo), se connecter à une borne Wi-Fi, appeler un numéro, envoyer un courriel, payer directement via le téléphone portable, rédiger un texte libre etc.

Il existe différentes versions du QR code allant de 25 à 296 caractères, variant selon la capacité de stockage de données :

Version 1, 21×21, 10-25 caractères

 

 

Version 2, 25×25, 20-47 caractères.

 

 

Ces petits carrés sont utilisés dans différents domaines. Les musées ou offices de tourisme, par exemple, les mettent à disposition des visiteurs. Lorsqu’ils voient un QR code, les utilisateurs s’arrêtent, sortent leur smartphone, utilisent leur application de lecteur de QR code et la dirigent vers le code-barres. Celui-ci va guider les touristes vers un site internet où ils auront toutes les informations par rapport au lieu visité. On peut également voir des QR codes dans des grands bâtiments : ces codes nous redirigent vers une carte pour nous guider en cas de perte. Dans les restaurants, ils sont aussi utilisés car ils affichent les menus une fois scannés.

Ces dernières années, cette technologie connaissait un déclin car s’arrêter, déverrouiller et diriger son smartphone vers le code semblait contraignant pour les utilisateurs. Mais la pandémie du COVID-19 a offert une nouvelle chance aux QR codes.

 

L’utilisation du QR code durant la crise sanitaire

Dans les premiers jours de la crise sanitaire, ces codes ont été utilisés pour les attestations de déplacement qui étaient présentables aux forces de l’ordre uniquement sous cette forme. Cela leur permettait en effet de ne pas avoir à toucher le smartphone des personnes contrôlées et ainsi de respecter au maximum les gestes barrières.

Puis, dans la période post-confinement, les précautions de distanciation sociale et gestes barrières restent toujours privilégiés. Scanner un QR code évite de passer de mains en mains le menu d’un restaurant ou encore le lecteur de carte bancaire !

Si vous avez téléchargé l’application du gouvernement StopCovid (cliquez ICI), vous avez peut-être vu que le QR code y est aussi employé. En effet, lorsqu’une personne est testée positive au test du Coronavirus, le laboratoire qui a réalisé ce test lui remet un QR code à prendre en photo et ce dernier va envoyer un message à tous ceux qui ont été en contact avec la personne infectée. Ce message d’alerte va alors leur conseiller de se faire tester, ou bien de rester chez eux.

Au-delà des frontières, la Chine a décidé depuis le 19 février 2020, d’attribuer un QR code aux habitants de Hangzhou. En remplissant un questionnaire, il leur est attribué une couleur (rouge, orange et vert) qui ont toutes trois une signification particulière : le rouge indique que le concerné doit rester en quarantaine pendant 14 jours, l’orange est utilisé pour un confinement de 7 jours et le vert ne pose aucune contrainte. Ainsi, chaque habitant doit présenter son QR code avant d’entrer dans un bâtiment.

En Espagne, l’accès aux stations balnéaires est également conditionné par un QR code. Les habitants le présentent lors de la réservation d’un emplacement.

Autre exemple, une application française a également été mise en place pour indiquer une rupture de gel dans une borne. En flashant le QR code de la borne, l’utilisateur avertit un technicien qui se rendra sur les lieux et remplira le flacon. Les sociétés privées ont aussi commencé à utiliser cette technologie : aux États-Unis, la marque Lacoste a installé des QR codes indiquant la dernière fois que le magasin a été désinfecté.

Ainsi, les QR codes renaissent grâce à la situation sanitaire actuelle et seront sûrement utilisés dans le monde d’après ! 

Granny Geek® vous conseille

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’aime, J’aide !

Aidez Granny Geek en lui permettant de vous offrir des contenus libres.
Faites un don en cliquant sur le logo ci-dessous

Action du jour

03/03/2021
  • Envoyer un mail

    Comment vous sentez-vous aujourd'hui ?
    Envoyez nous un mail à sos@sos-grannygeek.com pour nous donner de vos nouvelles 🙂

Rencontres Geek

11/03/2021
  • Parenthèse Numereek

    Sujet : "Les gestes de premiers secours face aux arnaques en ligne!"
    Je m'inscris ICI

L’agenda Geek

Catégories

Abonnez-vous au Petit bol d’air

Nous contacter

Re-dimensionner
Created by Alex Volkov